Covid-19

Réouverture du bureau avec des règles strictes

13 juillet 2020

Bonjour à tous et à toutes!

Bonne nouvelle ! Nous procédons officiellement à la réouverture de nos bureaux bien que la pandémie mondiale de la COVID-19 ne soit pas terminée. Notre gouvernement nous a « déconfiné » mais il n’en demeure pas moins que nous devons être tous prudents pour s’assurer de rester en santé et assurer également la santé de nos proches.

Nous tenons à vous rappeler l’importance de prendre tous les moyens pour se protéger. Pour ce faire, nous vous proposons de l’information, des outils pratiques et des mesures de prévention en lien avec ce que dit la CNESST, et ce pour continuer de se côtoyer dans un environnement sain en respectant les obligations de santé ​et de sécurité du travail ainsi que les consignes sanitaires en vigueur. ​

Mode de transmission :

Comme vous le savez, la COVID-19 infectent habituellement le nez, la gorge et les poumons. Le virus se propagent le plus souvent par les gouttelettes d’une personne infectée, symptomatique ou non, lorsque cette personne tousse ou éternue, par exemple. Ils peuvent aussi se propager par des mains infectées. Ainsi, se toucher la bouche, le nez ou les yeux après avoir eu un contact avec une personne infectée ou une surface contaminée est une manière de développer la COVID-19.

Aussi, le virus subsiste quelques heures sur les objets inertes à surfaces sèches et quelques jours sur les objets inertes à surfaces humides.

Le CAPVISH met à la disposition de tous (À L’ENTRÉE DU BUREAU) du désinfectant pour les mains de type Purell.  Il sera important d’en faire une bonne utilisation.  Le désinfectant pour les mains ne remplace cependant pas le lavage fréquent de vos mains.  Il est donc important de se laver les mains avec de l’eau tiède et du savon de façon fréquente.

Mesures de prévention

Pour éliminer le plus possible les risque de propagation au bureau, le CAPVISH doit viser à diminuer et à contrôler les risques le plus possible.   Pour se faire, Des mesures de prévention sont appliquées :

1-En tout temps et sans exceptions vous devez garder une distance de 2 mètres entre vous lors de votre visite à nos bureaux.

2-Portez votre masque en tout temps à l’intérieur de nos bureaux.

3-Désinfectez-vous les mains fréquemment avec du Purell et par le lavage des mains 20 seconde à l’eau tiède et au savon.

4- Les poignées de main et les accolades doivent être évitées.

5-Vous devez respecter l’étiquette respiratoire qui consiste à : se couvrir la bouche et le nez lorsque l’on tousse ou éternue, et à utiliser des mouchoirs ou son coude replié ; jeter immédiatement les mouchoirs utilisés à la poubelle ; se laver les mains fréquemment ; ne pas se toucher la bouche ou les yeux avec les mains, qu’elles soient gantées ou non. Maintien de mesures d’hygiène avec les outils, les équipements et les surfaces fréquemment touchés.

6-Il est aussi recommandé d’aviser la direction de toutes visites à nos bureaux au moins 24 heures à l’avance afin d’éviter des regroupements massifs dans nos espaces de travail.

L’exclusion des personnes symptomatiques des lieux de travail :

Si un ou des symptômes apparaissent avant votre départ pour le bureau.  Ne venez pas, restez chez vous et communiquez avec le 1 877 644-4545.

En terminant, voici textuellement ce que la CNESST écrit sur son site à l’égard des travailleurs :

Chaque travailleuse ou travailleur a l’obligation de prendre les mesures nécessaires pour protéger sa santé, sa sécurité ou son intégrité physique, et de veiller à ne pas mettre en danger la santé, la sécurité ou l’intégrité physique des autres personnes qui se trouvent sur les lieux de travail (article 49 de la LSST). Pour ce faire, il doit respecter les règles et les mesures mises en application dans le contexte de la COVID-19, au même titre que les autres règles appliquées dans le milieu de travail. La travailleuse ou le travailleur doit aussi participer à l’identification et à l’élimination des risques. S’il voit des risques ou s’il a des suggestions à cet égard, il doit en faire part à son supérieur ou à un représentant de l’employeur.

Les travailleuses et les travailleurs soient encouragés à rapporter toute situation dangereuse

Il est également important d’informer les fournisseurs, les sous-traitants, les partenaires et la clientèle que nos règles pourraient touchées des mesures mises en œuvre associées à la COVID-19 et de l’importance de leur respect, ainsi que de solliciter leur collaboration.

Freinons ensemble la propagation du coronavirus !

La direction


Précision pour une utilisation judicieuse des équipements de protection individuelle (ÉPI)

24 avril 2020

Le CAPVISH désire vous rappeler que le CIUSSS de la Capitale-Nationale exige une utilisation judicieuse de tous les équipements de protection individuelle (ÉPI). Sa saine gestion est d’ailleurs une priorité provinciale. Bien que nous ne sommes pas actuellement en pénurie d’ÉPI, la saine gestion de ces produits est essentielle afin d’éviter d’avoir des enjeux de disponibilité (masques, etc.).

Des directives et procédures ont été mises à jour afin d’assurer cette gestion adaptée des ÉPI à la situation actuelle. Ces orientations découlent des recommandations de l’Institut national de santé publique du Québec (INSPQ) et respecte la séquence de port et de retrait sécuritaire de l’ÉPI exigé par le CIUSSS-CN. Soulignons que l’ensemble de ces orientations s’adressent à tout le personnel de santé publique mais également à tous les travailleurs du chèque emploi-service et ses autogestionnaires susceptibles d’utiliser du matériel de protection. Nous vous invitons donc à en prendre connaissance.

Comme vous le savez, la situation épidémiologique de la COVID-19 est en évolution au Québec. La situation actuelle va dans le sens de la présence d’une transmission soutenue dans la communauté. Pour cette raison, diverses orientations sont formulées au regard du port du masque de procédure.

Comme partout ailleurs, nous sommes confrontés à des enjeux d’approvisionnement, notamment pour les masques de procédure. Il importe de mettre en place des dispositifs visant à en faire une utilisation judicieuse et rigoureuse, nous comptons donc sur votre collaboration. Cette période pandémique génère des circonstances exceptionnelles et l’INSPQ a le mandat d’établir des recommandations cliniques pour faire face à ces enjeux. Ces recommandations, parfois différentes de nos façons de faire habituelles, sont adaptées à la situation actuelle de pandémie COVID-19.

Ces recommandations qui vous ont été livrées sont émises pour tous les milieux de soins et ne concernent que les masques de procédure. Nous vous invitions à en prendre connaissance rapidement et à vous assurer que tous et toutes y adhèrent.

La direction.


le CAPVISH suspend toutes ses activités extérieures…

25  mars 2020

À la suite de communications avec le ministère de la Santé et des Services sociaux, le CAPVISH a dû d’annuler toutes ses activités jusqu’à nouvel ordre.

Le CAPVISH offre sa pleine collaboration à ses membres, usagers ainsi qu’aux instances gouvernementales pour assurer le bien-être de tout le monde et réduire la vitesse de propagation du coronavirus (COVID-19).

Sachez que le CAPVISH suit de près l’évolution du dossier et se réfère constamment aux directives et aux informations fournies par l’Organisation mondiale de la santé, l’Agence de santé publique du Canada et du ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec et prendra toutes les mesures qui s’imposent.

Merci de votre collaboration.


Le CAPVISH en TÉLÉTRAVAIL

25 mars 2020

NOTE IMPORTANTE

Dans un souci constant de limiter la propagation du virus et de protéger votre santé, veuillez prendre note que notre bureau est présentement fermé et sa réouverture est prévue pour une date ultérieure.

Sachez que le CAPVISH continue d’opérer à distance, en TÉLÉTRAVAIL, tout comme son service BRAD. Nous appliquons à la lettre notre plan de continuité en cas de sinistre. Il est important pour nous de continuer d’offrir des services essentiels à notre clientèle tout en nous assurant de le faire en toute sécurité.

Par ailleurs, nous demeurons en communication constante avec le CIUSSS et les autorités sanitaires afin d’informer nos membres des différents développements ou mesures additionnelles de sécurité.

Pour toute autre information, vous pouvez communiquer avec nous au (418) 523-3065.

Merci de votre collaboration.

La direction


OMHQ

25 mars 2020

L’Office municipal d’habitation de Québec (OMHQ) poursuit ses activités de «gestionnaire immobilier social» dans tous les immeubles sous sa responsabilité, ce qui inclus l’ensemble des HLM sur le territoires de la Ville de Québec.

Plusieurs interventions sont menées pour sensibiliser la clientèle aux règles de prévention, d’ailleurs de l’affichage a été fait en conséquence dans tous les immeubles et des appels automatisés sont transmis à chacun des locataires. L’entretien (nettoyage et désinfection des espaces communs) des immeubles est non seulement maintenu, il est intensifié, ce qui signifie que des employés sont présents, sur place, chaque jour, dans chaque immeuble. Ils assurent un service continu (24/7), prennent les appels de la clientèle, interviennent selon les besoins et référent vers les services concernés. Chaque nuit, leur agence de sécurité patrouille l’ensemble des sites sous leur responsabilité.

De plus, considérant la situation, ils ont lancé cette semaine une vaste opération permettant de rejoindre par téléphone 2 700 locataires (ils sont responsables de la gestion de plus de 10 000 unités de logement à Québec) ciblés comme étant plus vulnérables (70 ans et plus, personnes handicapées, etc.), afin de les sensibiliser aux mesures de prévention applicables et d’évaluer leurs besoins. L’objectif est de ne laisser personne en détresse en situation d’isolement, de les référer vers les bonnes ressources et de les rassurer. Ils rejoignent aussi, de manière spécifique, toutes les personnes de 55 ans et plus habitant les quartiers St-Roch et St-Sauveur afin de valider leurs besoins en aide alimentaire et effectuer les relais qui s’imposent auprès du CIUSSSCN et des organismes communautaires appropriés.

Il faut aussi noter que tous les employés du réseau de la santé et des services sociaux, en dehors des hôpitaux et des cliniques, travaillent d’arrache-pied pour offrir des soins et des services psychosociaux à domicile. Des infirmières et différents intervenants du CIUSSSCN se déplacent tous les jours chez les locataires. Le CIUSSSCN a aussi répertorié l’ensemble de l’offre de services encore disponibles pour les personnes démunies et ce, pour chacun des quartiers de la ville. Le 211 et le 811 fonctionnent toujours.

L’OMHQ entretient donc des liens quotidiens avec l’ensemble de ces ressources, spécialement le CIUSSSCN, pour s’assurer de répondre aux besoins de sa clientèle.


Fraudes liées à la COVID-19

24 mars 2020

Nous vous rappelons d’être vigilants avec les messages véhiculés dans les différents canaux de communication. Des fraudeurs profitent actuellement de la situation de crise pour tenter de soutirer des informations personnelles et de l’argent à la population. Nous vous invitons à prendre connaissance des informations importantes pour éviter les fraudes liées à la COVID-19 en visitant notre site web.
https://www.fadoq.ca/…/maltraitance-fraude…/covid-19-fraudes