– BUDGET PROVINCIAL 2021 – Des investissements nettement insuffisants en logements sociaux

BUDGET PROVINCIAL 2021 / Des investissements nettement insuffisants en logements sociaux

Le Comité d’action des personnes vivant des situations de handicap (CAPVISH) juge totalement insuffisants les 408 M$ annoncés hier dans le budget Girard pour répondre au besoin pressant en matière de logements sociaux.

De ce montant, le gouvernement prévoit accroître la construction d’à peine 500 nouvelles unités dans l’ensemble du Québec dans le cadre du programme AccèsLogis pour accélérer d’ici cinq ans l’offre de loyers abordables à environ 5 000 logements sociaux.

« C’est très peu lorsque l’on sait que la région de la Capitale-Nationale est particulièrement affectée depuis longtemps par les conséquences d’une crise de logement permanente. À elle seule, la Ville de Québec aurait besoin de 500 nouvelles unités par année pour les cinq prochaines années », précise Dominique Salgado, directeur du CAPVISH.

Triste constat alors que le gouvernement caquiste s’était pourtant engagé à livrer avant 2022 les 15 000 unités de logement social promises par le gouvernement libéral qui a précédé. Or, en mars 2020, un peu moins de 2500 de ces 15 000 unités avaient été livrées au Québec.

« Dans la région, ce sont plus de 20 000 ménages qui paient trop cher leur loyer ou vivent dans des logements inadaptés, trop petits ou insalubres. Derrière ces chiffres se cachent des personnes en situation de handicap qui continueront à se sentir prisonnières de leur logement non accessible ou d’un CHSLD, faute de logements adaptés à leur condition », indique Dominique Salgado, directeur du CAPVISH.

Par ailleurs, les organismes communautaires n’obtiennent que des miettes de ce budget avec 175 M$ sur cinq ans pour certaines initiatives ciblées alors que 460 M$ étaient nécessaires pour rehausser le financement à la mission et répondre aux besoins des personnes les plus vulnérables. En pleine crise sans pareil ayant plongé des dizaines de milliers de personnes dans des situations précaires, le communautaire doit encore faire face à une recrudescence des besoins.

Enfin, le CAPVISH salue tout de même les sommes additionnelles de 750 millions de dollars d’ici 2025-2026 qui sont prévues dans ce budget afin d’intensifier l’offre de services publics en soutien à domicile.